JE VOUS DEFENDS !

La caricature est une création humoristique acide amer visant à exagérer les traits et détails, pour mettre en valeur et donner un sens comique au message exprimé par l’auteur.

Charlie Hebdo caricature en premier lieu la France, les Français, tous les Français, les politiques de droite comme de gauche et les extrêmes, mais aussi les USA, la Russie, la Chine, le conflit IsraeloPalestinien, et les corrompus de toutes parts.

Combien d’excellentes caricatures sur Ben Ali, Moubarak, Kadafi, Hussein ou Ahmadinejad et les Dictatures d’Afrique noir ?

Un journal satyrique a le droit sinon le devoir d’exprimer avec  humour les résultats de l’élection démocratique du peuple tunisien. Surement ont-il été inquiets par la victoire d’un énième parti dit « religieux », qui utilise les mêmes ficelles que leurs homologues dans les pays voisins. L’arrogance de se penser comme un « Parti de Dieu… » n’est-elle pas plus choquante et blasphématoire qu’un dessin interpelant le lecteur des craintes associées ?

En théologie comme dans son parcours tout au long de sa foi, le questionnement et la critique sont une nécessité. Oui un journal a le droit, nous avons tous le droit de critiquer les textes des religions. La charia, comme tout texte, est critiquable par l’exégète comme par tous les membres d’une famille. J’avoue être bien incapable et je refuse même de défendre l’ensemble des principes de la Charia.

 

Charlie Hebdo défonce dans toutes ses parutions les religions, les clergés, les religieux des livres et plus rarement les musulmans.

C’est aux représentant de la mosquée de Paris que l’on doit la responsabilité d’avoir ouvert la boîte de pandore des caricatures musulmanes sur Charlie. « Voulez-vous que nous traitions vraiment toutes les religions à égalité ?» avait demandé l’avocat du journal au camps de Dalil lors du procès bêtement intenté contre Charlie. Il a été alors rappelé dans le prétoire le nombre de caricatures et de Unes sur les religions. Principale cible des caricatures : le christianisme puis loin derrière, avec un nombre réduit de dessins, on retrouve des créations portant sur le judaïsme et l’islam…

Il aurait été préférable que les « autorités religieuses musulmanes de France» rappellent que d’un point de vu « théo-logique », il ne peut y avoir de caricature ou de dessin/photo/vidéo du prophète. D’abord parce qu’aucune image du vivant de cet homme n’existe et surtout parce qu’il est interdit d’idolâtrer.

Etre musulman nécessite de resté maître de l’interprétation symbolique que l’on souhaite donner à une oeuvre. Pour cela, aucun effort surnaturel n’est nécessaire sinon la capacité de raisonner et de comprendre que dans l’Islam, pour un musulman, le symbole ne peut être la forme puissante du fond.

 

Où se cachait « le diable » dans les caricatures Danoises ?

Dans les traits des dessins réalisés par une bande de créatifs plus ou moins inspirés ? Dans l’âme du rédacteur en chef du journal danois dont aucun d’entre nous ne peut épeler le nom ? Dans l’ensemble de la rédaction, des journalistes, des maquettistes de ce journal ? Dans les habitants du pays tout entier où est édité ce journal ? Le diable se cache-t-il dans le continent qui abrite ce « petit » pays et tous ses autres voisins ?

Non ! Dans les caricatures Danoises et dans les dernières de Charlie, le diable se cache dans les regards et principalement le notre.

Brûleriez-vous la chapelle Sixtine sous prétexte de l’œuvre de Michel Ange ? Voyiez-vous « Dieu » dans les 3 statues de Bouddhas de Bâmiyân détruites à la dynamite en 2001 par les Talibans ? Fallait-il se sentir blessé par les caricatures Danoises sous prétexte de blasphème ?

Personnellement, trait de génie, chef d’oeuvre ou médiocrité… quelque soit la peinture, la sculpture ou le dessin traitant du religieux, nous devons rester au dessus et ne ne devrions jamais nous sentir blasphémé.

 

Brûler un journal est un acte d’autodafé, c’est inqualifiable et cela nous ramène toutes et tous aux périodes les plus sombres de l’histoire et de l’humanité.

Liberté, je chéri ton nom et ton prénom aujourd’hui s’écrit Charlie.

ALLORAMADAN

3 réflexions sur “JE VOUS DEFENDS !

  1. nounou27 02/11/2011 / 20 h 42 min

    Très bien dit. Ne dit-on pas que l’Islam est une religion de tolérance ? Et un dessin ne reste qu’un dessin.

  2. chocolat 03/11/2011 / 21 h 31 min

    Bravo, votre article fait honneur à la liberté de dessiner, de caricaturer . Le croyant quel que soit sa religion a aussi une place pour le sourire, et
    le rire. Je pense qu il faut laisser l enquête se terminer pour connaître les coupables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s